Glossaire

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

Mot Définition
Dais de procession

Le dais est également utilisé dans la liturgie? catholique. Il s’agit d’un ouvrage à quatre pieds, recouvert de tentures. Employé lors des processions, il est alors porté par quatre hommes, tandis que le célébrant se tient dessous, tenant par exemple le Saint Sacrement?.

Source

Dalmatique

La dalmatique?, du latin ecclésiastique dalmatica signifie blouse en laine de Dalmatie, est un vêtement de choeur?.
En forme de croix? avec des manches courtes, la dalmatique se décline selon les couleurs du temps liturgique. Elle est portée par le diacre? lors de la messe?, des processions et des vêpres. Ce vêtement est dérivé d’un vêtement civil romain et dont l’usage liturgique remonte au IVe siècle.
Blanche à l’origine, la dalmatique prendra progressivement les couleurs de la chasuble? avec deux bandes verticales devant et dans dans le dos, les clavi. À l’origine, ce vêtement symbolise la joie.

Une dalmatique dorée
Déambulatoire

Le déambulatoire? est une galerie qui sépare le chœur d’une église des chapelles absidiales.
Cet élément architectural est apparu dès l’époque carolingienne dans les églises d’Occident : il avait alors la forme d’un couloir coudé desservant des chapelles prolongeant le chœur. Mais plus tard, il adopta une forme semi-circulaire.

Source

Détrempe

Procédé de peinture à l’aide de couleurs détrempées dans de l’eau préparée à la colle pour les grands ouvrages et à la gomme pour les petits. La peinture à la détrempe? peut être retouchée à ses.

Source : Lexique des termes d’art, Jules Adeline, Éditions Guérin

Diacre

Clerc? qui a reçu le diaconat, l’ordre immédiatement inférieur à la prêtrise.

Dizainier

Chapelet? composé de grains disposés sur un fil, organisés en une série de dix, à laquelle est suspendue une autre série, plus courte, terminée par une croix?.

Source

Dôme

Ouvrage en forme de demi-sphère reposant sur une base circulaire, polygonale ou elliptique, et surmontant un édifice.
Emprunté de l’ancien provençal doma, « toit en forme de coupole ».

Source

Dorure

Couche d’or appliquée sur un objet en métal. Les procédés employés pour effectuer la dorure? sont extrêmement variés : à la feuille, au mercure, au trempé, au pouce, électrolytique, etc., en fonction des époques et de l’évolution des techniques, mais aussi des métaux à recouvrir, de la surface des objets traités, et de la plus ou moins grande solidité exigée par leur utilisation. Le vermeil est de l’argent doré.
L’argenture est une couche d’argent appliquée sur un objet en métal. Les procédés sont pour la plupart semblables à ceux de la dorure.

Source : Métal - Vocabulaire technique, Éditions du patrimoine

  a