Grisaille

Peinture imitant les bas-reliefs, à l’aide de l’emploi exclusif de blanc? et de noir? et des différents gris obtenus par leur mélange.
On désigne aussi sous ce nom de grisaille?, des tableaux ou des esquisses monochromes. On réserve la désignation de grisaille pour les peintures qui ont pour but de reproduire des bas-reliefs en trompe-l’oeil. ... Il faut tenir compte des ombres, des reliefs, des accidents de lumière, etc. Aussi, la palette de grisaille e-elle assez riche en tons de gris, bleus, roses, jaunes, bruns et même violacés.

Source : Lexique des termes d’art, Jules Adeline, Guérin

  a